Interview de Marceau Olivier

Triathlète à la retraite ça existe ? La preuve que non, Olivier Marceau qui a été présent au plus haut sommet de notre sport aussi bien sur la route que lors des épreuves Xterra, aujourd'hui continue de participer à des triathlons pour le fun. Mais ce n'est pas tout pour rester au plus proche de ce sport Olivier a crée une marque consacrée à la pratique du triathlon : Omax.

Nom : Marceau

Prénom : Olivier

Surnom : Oliv

Taille : 183cm

Poids : 75kg

Pouls au repos  : 40

Statut : Entraîneur & Entrepreneur

Quelle est la ou les pratiques de triathlon que vous préférez ? Xterra

Sans titre 8 

Equipement :wot2

Chaussures de course à pied : On

Vélo de route : Cannondale Evo

Vtt : Cannondale Flash 29

Combinaison néoprène : Hub

Sponsors : On, Mavic, Compresport, Hub

Questions personnelles :

Si demain vous partiez sur une île déserte quelle est la première chose que vous emmèneriez ? Une planche de surf et un kite.

Quel est votre meilleur souvenir ? Les J.O de Sydney

Avez-vous un grigri (superstition ou autre), une phrase-clé qui vous motive ? Pas vraiment.

Ou aimez vous partir en vacances ? Impérativement au chaud et au bord de la mer !

Quels loisirs exercez-vous lors de vos coupures ? Snowboard, kitesurf, bricolage, lect.ure

Pourquoi avez-vous choisi ce sport ? Le fait de pratiquer 3 sports casse la monotonie de l’entraînement. L’ambiance en compétition est excellente !

Quels sont vos objectifs à court terme et dans les prochaines années ? Continuer à me faire plaisir et transmettre mon expérience.

Qu'est-ce qui vous donne davantage de satisfaction, dépasser le rival ou vous surpasser vous-même ? Le rival ! Esprit de compétition oblige ;-)

wott3

Questions sportives :

Quel fut le plus beau souvenir de votre carrière ? Mon titre de champion du monde en 2000 et mes hivers passés en Australie.

Quelle est la discipline que vous avez préférée? Le triathlon classique ou le cross triathlon ? Le cross triathlon car on est plus proche de la nature et l’ambiance est encore plus cool qu’en tri.

Pourquoi avez vous décidé de changer de nationalité durant votre carrière ? Pour garder ma liberté.

Continuez vous à participer à quelques triathlons ? Si non cela ne vous manque t-il pas trop ? Oui mais pour le plaisir et sans chercher la performance. Après je me donne à fond quand même mais le résultat m’importe peu.

Vous avez crée la marque omax par la suite car vous ne pouviez pas quitter le monde du triathlon? Non plutôt car j’avais juste envie de réaliser mes idées et de porter mes tenues.

Qu'est ce qui vous épanouit le plus dans la gestion de cette marque ? Le fait que cela reste à petite échelle, sans pression, sans obligations, et que je n’ai de comptes à rendre à personne.

Comment voyez vous votre avenir ? Je vis au jour le jour, je profite de l’instant présent, la seule chose qui compte c’est d’avoir le moins de soucis possibles et de savourer le fait d’être en bonne santé.


Publié le lundi 18 mai 2015 à 18h46
Dernière modification le lundi 18 mai 2015 à 18h46

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez le avec vos contacts en cliquant sur les boutons ci-dessous :